#SIA2016: Les Céréaliers de France délivrent leurs messages

Le plus important rendez-vous agricole de l’année ouvre ses portes du 27 février au 6 mars 2016, Porte de Versailles, à Paris. Lieu de rencontres et d’échanges, c’est un moment fort pour le monde agricole qui pendant quelques jours a la possibilité tout autant de s’exprimer sur sa modernité et son professionnalisme que sur la qualité de ses produits et la richesse de ses territoires.

Les céréaliers de France sont représentés au dans le Pavillon 2.2, sur l’espace Odyssée Végétale. Espace qui rassemble le monde des productions végétales (céréalière, oléoprotéagineux, semences, distribution, biocarburant).

Des rencontres de premier plan

Le #SIA2016 est une rencontre du monde agricole avec la société, grand public, monde médiatique mais aussi et surtout monde politique. Les Céréaliers de France ont programmé des rencontres de premier plan durant toute la semaine, l’occasion de se faire entendre et de délivrer les messages essentiels sur la filière de production, notamment au travers du défi alimentaire mondial, de la géopolitique ou de la bioperformance.

L’agriculture est un secteur stratégique

Culture, économie, politique et environnement s’entrechoquent et se mêlent dans nos assiettes. Du Printemps arabe au changement climatique, il n’est pas un enjeu géopolitique majeur qui n’implique l’alimentation et l’agriculture. Il n’est pas d’acte plus universel : chaque jour partout à travers le monde, ceux qui le peuvent se nourrissent et ceux qui ne le peuvent pas en souffrent (12% de la population mondiale souffre encore de malnutrition). L’actualité de ces derniers mois en France le reflète pleinement : de la crise agricole sans précédent que traversent toutes les filières de production à la COP21, l’agriculture et l’alimentation sont au cœur des débats de société.

Un tryptique : Géopolitique, Céréales, Climat

Axe de communication majeur de Céréaliers de France en 2015, la dimension géopolitique et stratégique dans les enjeux alimentaires et climatiques à venir sera mise à l’honneur pour cette édition, avec notamment la venue du Secrétaire général du Ministère de l’agriculture marocain, Mohammed Sadiki. En novembre 2016, le Maroc accueille la COP22, 22ème Conférence des parties, suite à la COP21 en France. L’occasion de réaffirmer que l’agriculture est une solution pour le changement climatique bien avant d’être un problème. Des déjeuners, rencontres et interventions TV aborderont ce thème d’actualité.

Bioperformance : l’innovation et la technologie à l’honneur

Contrairement à l’image d’Epinal que bon nombre de français peuvent avoir du métier, l’agriculteur est un entrepreneur responsable et qui vit avec son temps. Dès le début du numérique, les céréaliers en particulier se sont équipés, et de fait en 2015 selon une étude Agrinautes BVA/Tic-agri pour Terre-net Média, 97,5% d'entre eux possédaient un ordinateur, 28,6 % une tablette et 38,6 % un smartphone.

L’odyssée végétale présente des exemples d’innovation technologique et numérique qui permettront aux agriculteurs d’être encore plus bio-performants demain, par l’optimisation et efficience d’intrants et la augmentation de la productivité des cultures. Les visiteurs découvriront des lunettes connectées à une application permettant de compter automatiquement les grains de maïs sur épi, d’estimer son rendement, d’analyser le développement des plantes durant leur croissance. Un drone sera suspendu au-dessus d&;une parcelle de maïs pour larguer des larves de trichogrammes destinés à lutter contre la pyrale du maïs. Des démonstrations d’un robot désherbeur auront lieu chaque jour, sans oublier la présence d&;une moissonneuse-batteuse autoguidée par GPS.

Sources : Dossier de presse SIA2016, Dossier de presse Passion Céréales SIA2016.